Récompenses

Chambolle-Musigny

Les Bussières

Millésime
    • Millésime

      Mises en difficulté dès le printemps mais remises sur pied par un été chaud et ensoleillé, les vignes ont connu une année 2016 qui restera dans les mémoires. Fin avril des gelées de printemps destructrices ont touché beaucoup de vignobles. Chambolle-Musigny a malheureusement fait partie des vignobles les plus atteints. Le printemps s'est montré ensuite très maussade et humide. Par bonheur, le soleil a repris nettement le dessus à partir de juillet. Les raisins, bien concentrés du fait des faibles rendements consécutifs aux aléas climatiques, ont atteint des niveaux de maturité inespérés. Comparables même à 2015... Les vendanges ont débuté vers le 25 septembre sous le soleil. Une date assez tardive qui a permis de préserver de la fraîcheur dans les fruits, tout en obtenant des cuvées avec un charme et une générosité propres aux millésimes de belle maturité.

    • Dégustation

      Les vignes sont âgées et Anne Sigaut les soigne avec une attention particulière. D'autant que le potentiel de ce terroir est davantage celui d'un premier cru que d'une appellation village. Sa densité réclame un élevage à 30% en fûts neufs. Cette cuvée offre effectivement un nez d'une remarquable complexité : des notes poivrées font place à un caractère floral évoquant la rose épanouie. La bouche montre une grande longueur, des tanins fins et denses à la fois. La finale évoque la menthe poivrée. Un équilibre idéal. Avec des râbles de lapin aux pruneaux par exemple.

    • Terroir

      Le Climat Les Bussières est situé à l'extrémité nord de l'appellation (En dessous du premier cru Les Sentiers). Il partage d'ailleurs son nom avec un premier cru voisin de Morey-Saint-Denis... Le sol est porté par une roche dure datant de l'oligocène.

    • Superficie

      37 ares

    • Age moyen des vignes

      60 ans en moyenne

Fermer
Récompenses
Recommander ce vin

Votre message a bien été envoyé.

Objet :
* Champs obligatoires